fbpx

Vous rêvez de vous déhancher sur Daddy Yankee, Don Omar ou Shakira ? C’est le reggaeton, qu’il vous faut ! Énergique et sexy, le reggaeton est une danse individuelle qui permet une grande créativité. L’École des danses latines tropicales vous dévoile tout ce que vous devez savoir pour apprendre à danser le reggaeton.

 

Le reggaeton, c’est quoi ?

 

Mélange de salsa, de reggae et de hip hop, le reggaeton est une danse urbaine tout droit venue de la Jamaïque. C’est en Amérique Latine qu’elle connaît ses premières heures de gloire, à Porto Rico précisément, lorsque les Jamaïcains arrivent pour travailler dans les années 1970. Il faudra attendre les années 2000 pour qu’elle connaisse la visibilité internationale qui ne tardera pas à faire son succès. Particulièrement dynamique, elle est caractérisée par sa sensualité ! La majorité des pas et des mouvements mobilisent principalement le bas du corps et mettent l’accent sur des déhanchés très sexy.

 

 

Nos conseils pour apprendre à danser le reggaeton

 

Le reggaeton est une danse latine tout à fait accessible aux débutants. Quelques cours de reggaeton suffiront à acquérir les bases et à prendre du plaisir lors des cours collectifs. Ensuite, vous pourrez partir à la recherche de votre propre style et laisser libre cours à votre créativité. Comme pour toutes les danses, le plus important est de se familiariser avec la rythmique des musiques afin d’être capable de danser en rythme et d’exprimer votre potentiel.

 

1. Écouter des musiques reggaeton

 

Que vous soyez débutant ou non, vous avez tout intérêt à écouter des sons reggaeton autant que possible. Il s’agit du meilleur moyen de familiariser votre oreille à la rythmique propre du reggaeton. Caractérisée par son rythme à contretemps, la musique reggaeton peut déstabiliser au premier abord. Mais pas d’inquiétude, à force d’en écouter, cela deviendra totalement naturel. Parmi les sons les plus connus, vous trouverez Lo que paso paso ou La gasolina de Daddy Yankee ou encore MIA de Bad Bunny.

 

2. Travailler sa flexibilité

 

Le reggaeton est une danse latine reconnue pour son caractère sexy. À ce titre, les déhanchements et autres figures mobilisant la partie basse du corps nécessitent une certaine flexibilité. Plus vous serez souple, plus vous parviendrez à donner à vos mouvements la touche sensuelle caractéristique du reggaeton. Il existe un exercice d’assouplissement efficace pour travailler l’ouverture du bassin et simple à réaliser chez soi : la clôture. Cela consiste à lever et à balancer latéralement une jambe, puis l’autre, vers l’extérieur, comme si vous enjambiez une clôture. Faites-le autant que possible et n’hésitez pas à pratiquer d’autres disciplines qui permettent de gagner en souplesse, à l’image de la barre au sol ou du yoga.

 

Apprendre à danser le reggaeton - Cours collectifs à l'école des danses latines tropicales

3. Développer sa confiance en soi

 

En reggaeton, votre posture et votre attitude sont tout aussi importantes que votre technique. En reggaeton, il y a cette énergie particulière, un ancrage dans le sol qui confère à cette danse sa force et sa puissance. Si la notion de transfert du poids du corps est indispensable pour donner cet effet, la confiance en soi est également un levier intéressant à travailler. Le reggaeton est une danse parfaite pour vaincre sa timidité, se défaire de ses complexes et exprimer librement sa sensualité. On entend souvent qu’il s’agit d’une danse désinvolte, dans cette mesure où elle se danse de façon totalement désinhibée. Le fait qu’elle se danse principalement en solo permet aux danseuses et aux danseurs de se recentrer sur leurs sensations et de nouer une relation privilégiée avec leur corps.

 

4. Travailler son cardio

 

Aussi sexy soit elle, la danse reggaeton n’en est pas moins sportive ! Avec son rythme dynamique, c’est une danse cardio qui offre aux danseurs de tous les niveaux une belle occasion de se muscler dans la bonne humeur. En reggaeton, l’ensemble du corps est mobilisé. De l’extérieur, on a souvent l’impression que seules les fesses et les cuisses travaillent. Il n’en est rien ! En dansant le reggaeton, vous travaillerez efficacement votre ceinture abdominale, votre dos et vos bras. Vous n’êtes pas vraiment sportif ? Ce n’est bien sûr pas un point bloquant ! Les professeurs proposent des mouvements et des enchaînements adaptés à chacun pour progresser à son rythme.

 

5. Apprendre les pas des bases du reggaeton

 

Comme pour la salsa cubaine, la bachata ou la kizomba, l’apprentissage des pas de base est indispensable si vous souhaitez profiter de tout ce que le reggaeton a à vous offrir. Parmi les plus connus, il y a le pendule ou encore le perreo, un mouvement qui se danse en couple et qui consiste en un rapprochement particulièrement sexy entre les deux partenaires au niveau du bassin. Un moyen parfait de faire grimper la température !

 

6. S’amuser !

 

On ne cessera jamais de le répéter, pour apprendre à danser le reggaeton, comme pour toutes les danses latines… Amusez-vous ! Les cours collectifs sont dispensés avec bienveillance et joie de vivre. C’est une occasion privilégiée de nouer de nouvelles relations amicales et de se vider la tête après le travail ou durant le weekend, en se libérant de la pression du quotidien. Profitez-en !

Call Now Button01 84 60 99 60