fbpx

• Le pas de base

Il s’effectue sur huit temps, en marquant une pause sur le quatrième et le huitième temps. L’homme commence toujours avec la jambe gauche et la femme toujours avec la jambe droite.

• Guapea ou Di le que si

Le danseur tient la main droite de sa partenaire avec sa main gauche et chacun part en arrière, puis revient vers l’avant en se tapant (doucement) dans la main. On répète en général 2 à 4 fois ce mouvement avant d’enchaîner sur une autre figure. On peut ensuite le styliser en exagérant les ouvertures ou en faisant de mini déplacements avant de se re-taper dans la main.

• Di le que no

Cette figure permet de changer de place et d’inverser les positions da la danseuse et du danseur. C’est elle que l’on utilise pour changer de partenaire en Rueda, au moment où le meneur annonce Dame. On termine très souvent les passes plus complexes par Di le que no.

• Enchufala (ou enchufla)

Ce mouvement de base est parfois appelé Cortico. Il permet aussi d’inverser les positions danseur et danseuse tout en faisant faire un petit tour à la danseuse. On utilise aussi la versions « doble » appelée enchufla doble. Pour la réussir facilement il faut penser à se re-gar-der…

• Tiempo de Espana

C’est comme apprendre à marcher vers l’avant et vers l’arrière à deux, en marquant une pause sur les temps 4 et 8 en prise classique (celle que l’on retrouve dans toutes les danses de couples). L’important pour bien effectuer cette figure de salsa Cubaine, c’est l’attitude. On doit adopter une posture altière et faire bouger les épaules vers le bas puis vers le haut simultanément. Olé ! Il faudra ensuite apprendre à effectuer des tours simples et pivoter. Plus vous répéterez les fondamentaux, plus votre danse sera fluide. Soyez très attentifs au début de votre apprentissage, car c’est à ce moment-là que vous allez acquérir les bons réflexes. Au fur et à mesure de votre progression, une multitude de passes viendra étoffer vos acquis, et vous pourrez vous permettre quelques fantaisies. A chaque danse, vous raconterez une histoire différente en fonction de votre partenaire et de la chanson sur laquelle vous évoluez. Oui Oui!! Vous verrez que ces éléments influencent considérablement votre danse. Ensuite, lorsque vous apprendrez à bien écouter la musique, vous pourrez l’interpréter en marquant les break, jouer sur certains instruments, et littéralement vibrer au son de la salsa Cubaine. Mais ça, c’est après !

« La répétition est mère de l’apprentissage » selon un proverbe Russe. Pour progresser réellement, soyez donc assidus à vos cours de salsa Cubaine.

Call Now Button01 84 60 99 60